Intelligence et cybersécurité des systèmes énergétiques

Optimiser les systèmes énergétiques grâce à des solutions numériques innovantes

 

Favorisé par l’incorporation massive de nouvelles technologies de l’information et de communication, le développement de l’intelligence dans les systèmes énergétiques doit être encore renforcé et accompagné tout en tenant compte des enjeux sécuritaires liés aux cyber-attaques.

 

 

Ambition de Tenerrdis à l’horizon 2022

L’ambition est de rester à la pointe de l’optimisation des systèmes énergétiques par l’utilisation de solutions numériques innovantes.

 

Enjeux clés pour  Tenerrdis

Les principaux enjeux de l’intelligence dans les systèmes énergétiques sont les suivants :

  • Coupler l’Intelligence Artificielle (IA) avec des modèles physiques : Gestion multicritères des réseaux énergétiques, optimisation des cycles des batteries de la phase de conception au pilotage, BIM, efficacité énergétique
  • Maintenir l’équilibre des réseaux dans un contexte de fort développement des systèmes de production et de consommation intermittents (EnR, véhicules électriques…) en prédisant les besoins de flexibilité, en pilotant les capacités de stockage, et en développant de nouvelles flexibilités (moyens de conversion entre vecteurs énergétiques, flexibilités distribuées dans le tertiaire).
  • Diagnostiquer les incidents et prévoir les activités stratégiques de maintenance : anticiper les défaillances et mettre en place automatiquement des stratégies d’auto-cicatrisation pour améliorer la tolérance aux pannes, réaliser de la maintenance prédictive.
  • Développer et intégrer des solutions de cybersécurité propres au domaine de l’énergie : Définition de nouveaux standards et de certifications spécifiques aux produits du secteur de l’énergie, Détecter des transactions frauduleuses (énergétique ou financière), etc.

Un domaine faisant l’objet de nombreuses recherches

Ces problématiques sont traitées par des groupes de travail (ANCRE et Allistene par exemple), par des clusters comme ECC4iu regroupant des acteurs régionaux, des laboratoires de recherche (CEA, Grenoble-INP…) et des industriels (Thales, Siemens, Véolia…), ainsi qu’au travers de normes spécifiques à la sécurité des systèmes énergétiques (ISO 27001, ISO 62443, ISO 62351, IEC61850…). Le Comité Stratégique de Filière (CSF) « Industries des Nouveaux Systèmes Énergétiques » identifie ce sujet comme transverse.

 

zoom projet

Aujourd’hui, quelques projets ont été réalisés ou sont en cours de réalisation, comme le projet  Opsine2 qui a débouché sur le lancement de la suite logicielle CACTUS.