50 véhicules électriques à hydrogène*

345 000 km parcourus*

1600 recharges effectuées en station*

La plus grande flotte de véhicules électriques à hydrogène d'Europe

des VÉHICULES décarbonés

La COP21 a fixé un cap : celui de maintenir le climat de la planète en réorientant tous les modes de production et d’utilisation d’énergie. Sans attendre ce message, les partenaires publics et privés du projet HYWAY ont déployé ensemble une solution de mobilité décarbonée. Ce projet rassemble déjà la plus grande flotte de véhicules électriques à hydrogène d’Europe autour de deux stations de recharge : l’une à Grenoble, alimentée en H2 décarboné produit sur place depuis l’été 2018, et l’autre à Lyon. Cette dernière sera également reliée à une centrale de production d’hydrogène décarboné en 2019.

Liberté, mobilité, hydrogène

Le projet HYWAY vise à favoriser, promouvoir et valider la pertinence technico-économique et environnementale du modèle français de déploiement de la mobilité hydrogène (H2) autour de flottes captives. Concrètement, HYWAY a permis d’industrialiser, de produire en série et d’intégrer des kits H2 prolongateurs de l’autonomie de véhicules électriques hybrides dans des Kangoo ZE H2. Celles-ci sont alimentées par des stations de recharge d’H2 implantées à Grenoble et à Lyon sur sites privés avec accès public. Les véhicules sont achetés par des utilisateurs précurseurs à la fois publics et privés. HYWAY est la 1ère étape du plan de déploiement élaboré par le Consortium « Mobilité Hydrogène France » qui limite les risques financiers et innove par la synchronisation voulue entre la réalisation des infrastructures de recharge et le déploiement des véhicules électriques à hydrogène. Ces véhicules sont silencieux et ne rejettent que de l‘eau.
Ce projet, cofinancé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, l’ADEME, l’Union Européenne dans le cadre du programme FEDER (Fonds Européens de Développement Régional) et soutenu par la DREAL, rassemble les principaux acteurs de la filière H2, tous implantés en Auvergne-Rhône-Alpes et coordonnés par Tenerrdis : Air Liquide, CEA, CNR, GEG, GNVERT, McPhy Energy, PUS (Cofely Services), SymbioFCell.

Téléchargez le rapport complet de la Phase 1 du projet et sa synthèse

 

Le projet HYWAY offre à la Région une vitrine des savoir-faire de la filière hydrogène et lui permet de s’affirmer comme une des régions les plus dynamiques en Europe sur ce sujet.

 

Un déroulement en 2 phases à Lyon et Grenoble

Phase 1 (avril 2014 /avril 2017)

La première étape du projet a consisté tout d’abord à produire les kits H2, à les intégrer dans les Kangoo ZE et à commercialiser les véhicules. En parallèle, ont été menés les travaux de conception des deux stations, puis la mise en service de celle de Grenoble. A Lyon, une station provisoire permet aux véhicules de se recharger en attendant la mise en service de la station définitive. L’hydrogène est livré aux stations par camion dans cette phase.

 

Phase 2 (2016 / 2019)

La station de recharge définitive à Lyon sera implantée et mise en service sur l’Avenue Tony Garnier mi-2019 (Projet Quai des énergies), en même temps que l’unité de production qui permettra de l’alimenter en H2 décarboné.
A Grenoble, la centrale de production ENGIE Pus a été mise en service en juin 2018 sur le site du CEA ; elle alimente la station de recharge des véhicules ainsi que les salles blanches de Minatec. L’hydrogène est ainsi produit in situ par électrolyse à partir d’électricité d’origine 100% renouvelable afin de développer une mobilité durable du puits à la roue.
Le suivi d’exploitation, mené en phase 1, va se poursuivre et se renforcer afin de permettre un retour d’expérience précis et objectif, d’optimiser le système et de valider le modèle.

Aujourd’hui, plus d’une trentaine de véhicules sillonnent l’Isère et le Rhône, la station d’approvisionnement en H2 de Grenoble a été inaugurée en janvier 2016, et l’unité de production entrera en service dans l’été 2018. 

 

Le projet HYWAY en vidéo 

 

À savoir

Le 23 Septembre 2016, la société CETUP a permis l’homologation du record mondial d’autonomie en utilitaire électrique. Le Renault Kangoo ZE-H2 a parcouru 367 km avec une seule charge de batterie (22kWh) et une seule charge hydrogène (1,8 kg). Le parcours, mixte urbain et péri-urbain, a été réalisé en conditions de trafic réel, avec les phares et le chauffage. La société Cetup, basée à Grenoble, est spécialisée dans la livraison 24h sur 24, 7 jours sur 7. 

*Chiffres après 18 mois d’expérimentation (sept. 2015/fév. 2017).