Hydrogène, les apports de la recherche d’aujourd’hui pour les déploiements de demain

Des laboratoires et centres de recherche présentent leurs projets de recherche sur la production d’hydrogène bas carbone, son utilisation et son stockage.

L’événement « Hydrogène, les apports de la recherche d’aujourd’hui pour les déploiements de demain » a pour objectif de travailler sur les priorités* de la stratégie nationale pour le développement de l’hydrogène décarboné en présentant des projets de recherche amont d’un niveau de maturité technologique faible ou intermédiaire (TRL 1 à 4).

PROGRAMME

         – Production d’hydrogène par électrolyse de la vapeur d’eau à haute température (CELCER-EHT), Elisa GRINDLER, CEA

        – Contrôle de procédé et la sécurisation de procédés de production d’hydrogène (HyTrend), Riadh LAKHMI, Ecole des Mines de Saint-Étienne

        – Source plasma micro-onde forte puissance pour la production d’hydrogène par pyrolyse de méthane, Youcef FERMI – SAIREM

        – Hydrogène Naturel en région Nouvelle Aquitaine (H2NA), Frédérick GAL – BRGM

        – Capteur Optique pour la détection de micro-fuites d’Hydrogène, Yves Jourlin, Pascal GIRAUD – Université Saint-Étienne

        – La SNA Hydrogène décarboné, Yohann CHATILLON – Linksium

        – Technologie de stockage d’hydrogène dans les liquides organiques LOHC, Valérie MEILLE – IRCELyon

        – Brûleurs innovants à Hydrogène, Hicham OSSMAN – CETIAT

        – Cœur de pile à combustible fonctionnant durablement à une température de T = 95°C (PEFMC 95), Marian CHATENET, Grenoble INP

        – Systèmes multi-piles à combustible : de la gestion de l’énergie à la maintenance, Catherine CADET – GIPSA Lab

        – Le rôle de l’hydrogène dans la structuration de la filière de méthanation : cas de la méthanation biologique Pierre, BUFFIERE – INSA Lyon

 

 
 
 
 
 

———————————

* L’État investit massivement dans la structuration de la filière hydrogène, notamment via la stratégie nationale pour le développement de l’hydrogène (SNH) décarboné, qui prévoit un soutien public de 9 Mds € d’ici 2030. Cette stratégie nationale se décline en trois priorités :

La France apparaît comme le deuxième plus grand innovateur européen en matière d’hydrogène, et la recherche française est en tête du classement mondial des organismes de recherche publics. 

———————————

Un événement organisé en collaboration avec Axelera

 


Tenerrdis vous informe que des photographies et/ou vidéos pourraient être prises lors de cet événement. Exploitées sur les canaux de communication online et offline du pôle, ces photos et/ou vidéos serviront à valoriser les activités de Tenerrdis.

Si vous ne souhaitez pas apparaitre sur les photos ou vidéos, vous pourrez l’indiquer :