Mobilité

De nouvelles énergies pour décarboner les transports de demain

Réduire les émissions de gaz à effet de serre

La crise mondiale liée aux changements climatiques impose de réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre. L’Europe par exemple s’est engagée à les réduire de 80% d’ici 2050. Or le secteur du transport routier représente une large part de ces émissions (en France : 26%), ceci s’expliquant principalement par la dépendance du secteur routier aux hydrocarbures. Les transports représentent également un des émetteurs les plus importants de polluants atmosphériques. La qualité de l’air devient une préoccupation citoyenne majeure, et exige un effort de décarbonation des transports. Le développement des véhicules à faibles (ou sans) émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques consommant des carburants alternatifs renouvelables (électricité, gaz) présente donc un enjeu majeur au regard de la santé publique (amélioration de la qualité de l’air et réduction des nuisances sonores), de la lutte contre le réchauffement climatique et de l’indépendance énergétique de la France.

Tenerrdis : un soutien à la mobilité propre en région

Tenerrdis soutient depuis de longues années en région Auvergne-Rhône-Alpes le développement de la mobilité propre. La mobilité de demain reposera sur un mix énergétique répondant à une diversité d’usages : véhicules électrique (batterie, hydrogène, hybrides), bio-GNV.

 

Le déploiement des infrastructures est un enjeu majeur pour accompagner la mobilité de demain.

 

Pour des questions d’optimisation des coûts et des services, les infrastructures seront préférablement multi-carburants (station de recharge électrique, hydrogène, bio-GNV). Pour la mobilité hydrogène, la question de la production d’hydrogène « vert » est clé, l’enjeu étant de décarboner l’ensemble de la chaîne, du « puits à la roue ». La tendance est aujourd’hui à une « semi-décentralisation » de l’électrolyse, afin d’atteindre le meilleur compromis économique.

 

À savoir

Tenerrdis pilote depuis 2014 le projet HyWay, un projet unique et précurseur visant le déploiement d’une cinquantaine de véhicules électriques Kangoo à prolongateur d’autonomie à hydrogène, autour de deux stations de recharge, l’une à Lyon, l’autre à Grenoble.